À la une

picture.jpg

Symphony of the Goddesses !

En collaboration avec Nintendo of Canada, nous sommes très fiers de pouvoir vous présenter notre concours qui vous fera peut-être gagner des billets pour Symphony of the Goddesses dans la belle ville de Québec...

! CLIQUEZ ICI !

picture.jpg

Analyse de la vidéo de BOTW !

Nous avons analysé au grand complet la vidéo mise en ligne par Nintendo pour Breath of the Wild ! Prenez le temps d'aller la lire et de voir toutes les images grand format que nous avons soigneusement tiré de ce trailer :D !

ÇA SE PASSE ICI !

picture.jpg

Tout sur Breath of the Wild

Voyez tout ce que nous savons ainsi qu'une tonne d'images et des vidéos/démos dans nos dernières nouvelles sur le site ! Pleins de nouveautés et d'heureuses surprises pour ce tout nouveau Zelda au monde ouvert grandiose et rempli de mystères... :D

ÇA SE PASSE ICI !

picture.jpg

Critique : Hyrule Warriors 3DS

Vous avez adoré la version Wii U du populaire jeu Hyrule Warriors dans lequel vous pouvez incarner de nombreux personnages de la série Zelda ? Vous allez craquer pour ce port sur 3DS !

NOTRE TEST ICI !

Zelda-Sources - Articles

Articles Zelda-SourceÉcrit avant tout par nos rédacteurs mais aussi par vous.

Image de CZelda: Jeron Moore

CZelda: Jeron Moore

Auteur : Kupah

C'était la semaine dernière, dans laquelle avait aussi lieu l'E3 2013, que toute la grandiose et merveilleuse équipe qui nous avait offert la première quête de Zelda Symphony à Montréal faisait son grand retour. Vendredi dernier précisément, le 14 Juin, le producteur et directeur artistique Jeron Moore, la chef d'orchestre Eímear Noone ainsi que le directeur musical, Chad Seiter, nous offraient à nouveau de toutes nouvelles pièces de différents jeux de la légende de Zelda.

Encore une fois, vous le devinerez bien assez rapidement, la salle était remplie et l'on pouvait encore trouver sur place beaucoup de fans costumés en leurs personnages favoris. Dans la salle, le premier élément qui nous frappait au visage était bien entendu le grand écran du fond avec le symbole de la famille royale qui allait, tout au long de la soirée, changer des images à des vidéos de passages des jeux ou des musiciens sur la scène.

L’excitation pouvait se sentir dans toute l'assistance et le début du concert se faisait attendre. Une fois les lumières tamisées, la chef d'orchestre fit son entrée de par la droite de la scène suivit de forts applaudissements. Comme première partie et pour nous mettre l'eau à la bouche avant la seconde et la finale, différents morceaux des jeux Link's Awakening, Spirit Tracks, Ocarina of Time et The Wind Waker nous sont présentés. L'ouverture du concert fut d'ailleurs encore cette année un medley des plus grandes musiques de la légende comme Zelda theme, Hyrule Field, Ganon's theme, et Zelda's Lullaby. Le producteur Jeron Moore accompagné de son interprète firent apparition sur la scène à un moment pour les présentations mais aussi pour nous annoncer que l'orchestre fêtait aussi les 20 ans de Link's Awakening cette année.

Dans la seconde partie du concert et après nous avoir émus et déjà grandement épattés, c'était au tour des jeux de Twilight Princess ainsi que d'A Link to the Past de se faire dénuder. Comme finale du concert, nous avons aussi étés gâtés avec de sublimes morceaux tels que Majora's Mask, Dragon Roost Island et le dernier, mais non le moindre, Ballad of the Goddess. Une finale digne de mention, qui nous as fortement impressionnés (3 rappels du public montréalais au total, tous en "standing ovation").

Cette "Second Quest" a été sublime en tout points, en soulignant le fait que la chef d'orchestre a utilisée une baguette officielle Wind Waker afin de conduire le mouvement éponyme. Un artefact qui a suscité de vives réactions positives du public présent. Comme note finale de ce concert, nous accordons, sans équivoque, un 9/10. En terminant, une mention honorable tous les cosplayers présents ce soir, vos costumes sont remarquables.

Juste un peu avant le début du concert, moi (KUPAH) ainsi que mon co-webmaster (PHEN) étions invités à rencontrer, dans le salon VIP Nintendo via l'entrée des artistes, les producteur Jeron Moore. Un honneur à lequel nous ne nous attendions pas encore une fois cette année puisque nous avions eu aussi la chance de vivre le même moment inoubliable avec la rencontre de Chad Seiter (interview) l'an dernier.

C'est donc armés de quelques questions, de stress à la fois mélangé avec une grande joie que nous avons pu prendre une photo avec celui-ci peu après l'avoir interviewé. Voici, d'ailleurs, l'interview en question traduit intégralement de l'anglais au français par les soins de Phen :

Interview de Joren Moore – Producteur Associé et Directeur Artistique du concert Zelda : Symphony fo the Goddesses.

Kupah : Jeff Pelletier-Tremblay

PL : Philippe Laurin (Phen Link)

JM : Jeron Moore

Kupah : Quelle est le défi le plus important dans la création d’un tel concert ?

JM : Bien… je crois qu’il s’agit de rester fidèle le plus possible à la musique originale, de ne pas prendre trop de « libertés » par rapport à cette dernière. Nous voulons rester le plus possible près de la création de Koji Kondo. Moi ainsi que notre directeur musical sommes nous-mêmes de fervents admirateurs de Legend of Zelda et de ce fait, nous considérons les attentes des fans comme étant très importantes à nos yeux. C’est pourquoi nous étions surs qu’avec notre approche, les gens seraient, à tout le moins, satisfaits de notre travail.

Kupah : De toutes les pièces de Zelda produites jusqu’à maintenant, lesquelles se retrouvent dans votre top 5 ?

JM : Vous savez, je suis le genre de personne qui aime beaucoup le thème principal de la série. J’aime le thème de Zelda, le thème de Ganon ainsi que celui du Dark World [A Link to the Past]. J’apprécie également la plupart des pièces musicales de Twilight Princess car je trouve qu’elles reprennent bien la thématique que les gens connaissent. C’est ténébreux, mature et distordant à la fois. Le Hyrule Field de ce jeu me captive particulièrement.

Kupah : Quand vous dite le « thème de Zelda » vous faites référence au thème de la série en tant que tel ?

JM : Oui.

PL : Donc ce n’était pas le thème de la princesse, à savoir « Zelda’s Lulluby ».

JM : Vous savez, « Zelda’s Lulluby n’est en fait qu’une version pâle et raccourcie du thème principal de « A Link to the Past »

PL : Mais c’est dans ce jeu qu’elle est devenue populaire [Zelda’s Lulluby]

JM : En effet, mais c’est triste de voir que beaucoup de gens, qui ne connaissent pas le jeu, pensent que c’est de là qu’elle tire son origine, alors que la vraie version (le thème principal de ALttP) est beaucoup plus raffinée et longue. C’est cette version que nous démontrons dans le concert.

Kupah : Ce concert est le « Second Quest », la deuxième saison. Est-ce que les défis semblent plus importants que la première saison ?

JM : Non, pas du tout, nous avons écouté les fans et nous avons aussi volontairement omis des pièces dans la première saison que nous voulions conserver pour la deuxième. Nous avons rajouté 1/2h de nouvelles musiques au programme, tout en conservant les quatre mouvements qui font la base du concert. Vous ne pouvez pas présenter un concert Zelda sans ces quatre thèmes principaux.

PL : Y a-t-il du nouveau matériel qui concerne un jeu qui n’est pas encore sur le marché?

JM : Non, il n’y a rien de nouveau dans ce que vous allez entendre ce soir, tout est composé à partir des jeux déjà existants. Nous ne présentons pas de musique de « A Link between Worlds » ou « Zelda WiiU ».

PL : Je ne pense pas que « Wind Waker HD » n’aura de nouvelles musiques, non?

JM : En effet, j’ai moi-même joué à TWW HD lors du E3 et c’est la même bande sonore que dans la version originale.

Kupah : Parlant du E3, que jeu avez-vous aimé le plus ? Wind Waker HD ? A Link between Worlds ?

JM: Les deux sont magnifiques, je suis excité par A Link between Worlds, qui est une suite de A Link to the Past. Cependant, je n’ai pas joué à Wind Waker depuis longtemps, je l’ai battu lorsque j’étais à l’école. J’aime beaucoup le jeu et la trame sonore, et je crois que j’attendais « secrètement » que le jeu revienne au goût du jour, en HD. J’avais le pressentiment que ça se produirait.

Kupah : De mon coté, bien que je suis tout aussi excité par la sortie de Wind Waker HD, je dois admettre que je m’attendais plutôt au retour de Twilight Princess en HD car j’aimes beaucoup ce jeu.

JM : En fait, je crois que la sortie de Wind Waker HD était planifiée depuis un bout, car le nouveau Zelda WiiU aura davantage de similitudes avec Twilight Princess et Skyward Sword. C’est une sage décision d’avoir sorti cet opus-là en HD.

PL : C’est tout comme la sortie de Ocarina of Time en 3D, sur la 3DS. C’est une belle version, mais constatant le fait qu’il s’agit du jeu le plus populaire de tous les Zeldas, j’aurais préféré, personnellement, le voir sur grand écran [Wii].

JM : Il mérite bien sur sa place dans le palmarès des grands jeux, mais ce n’est pas mon préféré. Je suis davantage intéressé par les premiers jeux de la série. En de A Link to the Past, Wind Waker et Twilight Princess sont mes favoris.

PL : Concernant les vieux opus, avez-vous aimé les deux premiers jeux, ceux jouable sur la NES ?

JM : Ces jeux, comparés aux plus récent sont assez difficiles et je dois dire qu’aujourd’hui je n’ai plus vraiment la patience d’y jouer. Je les ai tout de même sur ma 3DS, au cas ou l’envie me prendrait.

Kupah : Si nous mettons le concert Zelda de coté, avez-vous été impliqué dans la production ou la création d’autres concerts et/ou événements de grande renommée ?

JM : Humm… j’aimerais bien, mais ce n’est pas le cas pour l’instant. Je suis occupé à plein temps avec Zelda car nous continuons à produire la première saison dans des villes ou nous n’étions pas allés l’an dernier, tout en retournant dans celles que nous avons visitées pour y jouer la deuxième saison.

Kupah : Est-ce qu’il y a d’autres séries de jeux que vous aimeriez produire en concert ?

JM : J’aimes bien Elder Scrolls, Castlevania, Megaman… j’aimes pas mal tout ce qui est produit par Nintendo, entre autres StarFox, Metroid et bien sur Mario ! Tout le monde connaît la musique de cette série, même mes grands-parents ! (rires) Mais bon… dans tous ces jeux, Zelda reste mon premier choix.

Kupah : En terminant, est-ce que vous pensez qu’il pourrait y avoir une troisième saison pour un concert Zelda ?

JM : Tu sais, je ne peux pas vraiment dire oui ou non… on vient tout juste de terminer le « Second Quest », on a travaillé très fort dessus, vous êtes d’ailleurs parmi les premiers à le découvrir, la quatrième ville que nous parcourons depuis ces huit derniers jours [première au Canada], alors on peut dire que c’est du matériel tout frais. Jusqu’à maintenant, les critiques sont très positives, les fans sont excités.

PL : Nous avons assurément hâte de découvrir les nouvelles pièces que vous avez produites, autant que de réentendre le matériel de la première saison qui est toujours inclus dans le programme. Nous sommes des fans de Zelda depuis les premiers jeux auquel nous avons joués.

JM : Le mieux pour nous c’est d’en arriver à pouvoir inclure les thèmes que tout le monde connaît et aime. Des thèmes qui reflètent les jeux de Zelda et sans lesquels ce concert ne pourrait tout simplement pas exister.

Kupah : Avez-vous demandé aux fans quels étaient leurs morceaux préférés, parmi tous les jeux existants ?

JM : Bien sur, nous avons tenu compte de l’opinion de tout les fans, mais la constatation est que autant eux que nous partageons bien souvent les mêmes intérêts envers certaines musiques alors ce n,est pas un exercice difficile que de plaire à tous. C’est un grand honneur de pouvoir travailler avec les pièces créées par Koji Kondo et son équipe.

PL : C’est aussi un grand honneur pour nous tous ici présent ce soir de pouvoir assister à un tel concert !

Kupah : En mon nom personnel, un grand merci pour nous avoir accordé cette entrevue et nous vous souhaitons bonne chance pour la représentation !

JM : Mais tout le plaisir est pour moi, merci à vous !

[fin].

Nous tenons encore une fois à remercier, au nom de l'équipe Zelda-Source, Madame Jeannine Jacobi  (notre contact chez Nintendo) et Julie Gagnon (porte parole NOA) de nous avoir permis d'assister au concert en tant qu'invités une seconde fois en deux ans. Nous remercions aussi Mr. Jeron Moore pour l'entrevue et de nous avoir donné de son temps avant la représentation le soir même pour nous recevoir.

Articles disponibles au hasard

Nous suivre