À la une

picture.jpg

Symphony of the Goddesses !

En collaboration avec Nintendo of Canada, nous sommes très fiers de pouvoir vous présenter notre concours qui vous fera peut-être gagner des billets pour Symphony of the Goddesses dans la belle ville de Québec...

! CLIQUEZ ICI !

picture.jpg

Analyse de la vidéo de BOTW !

Nous avons analysé au grand complet la vidéo mise en ligne par Nintendo pour Breath of the Wild ! Prenez le temps d'aller la lire et de voir toutes les images grand format que nous avons soigneusement tiré de ce trailer :D !

ÇA SE PASSE ICI !

picture.jpg

Tout sur Breath of the Wild

Voyez tout ce que nous savons ainsi qu'une tonne d'images et des vidéos/démos dans nos dernières nouvelles sur le site ! Pleins de nouveautés et d'heureuses surprises pour ce tout nouveau Zelda au monde ouvert grandiose et rempli de mystères... :D

ÇA SE PASSE ICI !

picture.jpg

Critique : Hyrule Warriors 3DS

Vous avez adoré la version Wii U du populaire jeu Hyrule Warriors dans lequel vous pouvez incarner de nombreux personnages de la série Zelda ? Vous allez craquer pour ce port sur 3DS !

NOTRE TEST ICI !

Test

hs-hyrule-warriors

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/001.jpg

Dès que Nintendo / Tecmo Koei nous a annoncé la sortie une version portable du jeu émérite de la WiiU, les commentaires sceptiques ont fusés de toutes parts, les amateurs étant quelque peu inquiets à l’idée que les producteurs n’offrent qu’un jeu épuré de son caractère et de son gameplay qui l’ont rendu si vivace et populaire. Cependant, force est d’admettre que ces angoisses ont vite été dissipées avec la tonne de cadeaux offerts en bonus avec le jeu, en plus d’une jouabilité efficace confirmant le succès de la transition vers une console portative.

Tout d’abord, on peut constater dès le premier tableau que les personnages jouables (en l’occurrence Link et Zelda) sont faciles à manipuler. Leur fluidité au sein de chaque niveau est aisément comparable à la version originale, leur visuel graphique ne s’est pas vraiment terni malgré la petitesse et la relative limitation innovatrice des écrans de la 3DS qui, peut-on s’en douter, n’apportera jamais une aussi grande satisfaction que sa consœur via le téléviseur. C’est heureusement bien peu de chose à tenir en ligne de compte si on sait apprécier le jeu de manière globale.

Une des forces que l’on peut rapidement constater en débutant HWL, c’est la similarité des fonctions d’activation des mouvements de frappe ou d’esquive des personnages. En effet, Nintendo a décidé de la jouer simple en adaptant les mêmes boutons pour la version 3DS que sur le gamepad de la WiiU. Ainsi, le joueur qui a déjà testé la version originale sait majoritairement à quoi s’en tenir pour s’amuser de nouveau avec ses personnages préférés avec facilité. Quant au néophyte qui débute avec la version portable, le jeu n’est somme toute aucunement difficile à apprendre, la majorité des actions de chaque personnage s’exécutant avec les boutons X, Y et R/L. Avant le début de chaque nouvelle bataille, des mini-tutoriels peuvent apparaître de temps à autre, conseillant les meilleures actions à prendre pour terminer le tableau de la manière la plus efficace et/ou rapide possible.

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/002.jpg

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/003.jpg

Un bémol que l’on peut toutefois observer lors du déroulement des batailles est la difficulté de bien se positionner pour anéantir un maximum d’ennemis, ce qui peut nuire à la réalisation de combos importants (qui sont parfois un objectif secondaire à remplir pour obtenir un score parfait lors d’une mission en mode Aventure par exemple). Ces problèmes affectant déjà la version WiiU, on peut en déduire que Tecmo Koei ne peut tout simplement pas corriger le tir pour le moment. Heureusement, cela n’affecte pas intégralement la qualité ni la fluidité du jeu.

Pour ce qui est de l’habillage, c'est toujours aussi séduisant : les cinématiques sont charmantes et la trame sonore du jeu reste toujours un délice à l’oreille. Les thèmes bien connus des différents opus de la série Legend of Zelda ont été intelligemment revisités, soulignant énergiquement l'action frénétique du jeu. Ceux et celles qui désirent profiter davantage des réorchestrations de Masato Koike et Yuki Matsumura peuvent brancher un casque d’écoute à leur console pour mieux apprécier, car ne s’en tenir qu’aux petites enceintes de son ne peut satisfaire pleinement les plus férus de ces fantastiques musiques.

Parmi les grandes nouveautés de ce jeu, on retrouve un personnage que les amateurs avaient à prime abord considéré comme la version féminine de Link : Linkle. Pourtant, malgré que ses traits physiques laissent présager une étonnante ressemblance avec notre héros bien connu, la petite nouvelle tire parfaitement bien son épingle du jeu, entre autres grâce à sa rapidité étonnante et ses deux arbalètes qui possèdent une cadence de tir digne d’une mitraillette.

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/004.jpg

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/005.jpg

Une autre nouveauté qui suscite un intérêt certain est l’arc « Wind Waker » intégré au mode Légende. Exclusif à la version 3DS, cet ajout donne l’occasion au joueur d’aller massacrer du monstre avec notamment Toon Link, Tetra et Daphnès Nohansen Hyrule (le roi). On peut toutefois déplorer l’absence notable de Ganon, décriée par plusieurs. Heureusement, tous les autres personnages peuvent pallier à ce manque, et le contenu des niveaux de ce nouvel arc ne laisse point le joueur sur sa faim.

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/006.jpg

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/007.jpg

Le mode Jardin des Fées (qui vous permet d'élever une petite fée) et les interactions Streetpass ne nécessitent pas vraiment d’explications exhaustives. Néanmoins, on peut affirmer sans se tromper qu’avec ces ajouts, les développeurs ont fait un excellent travail afin de proposer un titre aussi complet que possible, et adapté à son nouveau format. Bref, Nintendo a fait des pieds et des mains pour ne pas donner aux joueurs une mauvaise impression de leur nouvel opus.

Tout comme dans la version originale, Legends propose un mode aventure qui reproduit fidèlement la carte originale du tout premier jeu de cette grande série (Legend of Zelda, NES). Depuis le point de départ, les cases de ladite carte deviennent disponibles à la condition de remporter une mission avec un rang supérieur ou égal à celui qui vous est imposé. Il peut s'agir de missions de conquête de territoires, mais aussi de quiz (éliminer le bon ennemi en fonction de l'indice donné) ou de mort subite (toutes les frappes portées ou subies sont fatales). Cependant, une grande faiblesse réside dans ce mode : la disparition de la coopération, qui faisait souvent le bonheur des amateurs sur la WiiU. Au moins on peut pardonner à Nintendo d’avoir passé outre ce mode par la richesse quasi-infinie du jeu en général.

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/008.png

Le plus mauvais côté que l’on peut déceler dans Hyrule Warriors Legends est sans doute la redondance parfois trop forte. À la base, les niveaux comportent essentiellement le même objectif : un massacre quasi-complet (ou total si vous y arrivez) de l’armée ennemie en passant par ses principaux généraux. Ce n’est clairement pas une avenue des plus attrayante ni originale, d’autant plus que les personnages n’ont pas une panoplie de coups utilisables afin de perpétrer un « monstrueux » génocide. Heureusement, la diversité des objectifs, qui s’ajoutent de manière souvent impromptus au fur et à mesure que le joueur progresse dans le niveau, fait en sorte qu’on peut quand même bien s’en sortir.

À n’en pas douter, le point d’orgue de chaque mission réside dans la bataille ultime à la fin de ces dernières : le boss. En plus de bénéficier d'une taille souvent démesurée, ces derniers exigent tous une technique bien particulière, voire unique, pour être terrassé. Il est quand même assez aisé de les deviner, surtout si vous avez joué aux opus précédents de la série Zelda. Les fans ne manqueront pas de remarquer que certains boss adoptent ici des formes assez surprenantes, comme Volga (inspiré de Volvagia, le dragon à vaincre dans le Temple du Feu d’Ocarina of Time).

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/009.jpg

En conclusion, jouer à Hyrule Warriors Legends reste globablement plus intéressant que jouer à Hyrule Warriors (WiiU). Ceux qui sont habitués autant aux jeux des consoles de salon que portables n’y verront probablement que peu de différences, mais pour peu que vous fassiez partie de ceux qui les trouvent répétitifs et donc vite ennuyeux, il incombe de donner sa chance à Legends. La version portable offre une vraie nouvelle expérience de jeu, et vous pourrez ainsi multiplier les petites séances : dans le bus, bien calé dans votre sofa, lors d'un colloque quelque peu morne, en visite chez le docteur, etc. C’est probablement la meilleure façon d’en profiter pleinement ; de temps à autre quand l’envie est là, on peut retourner dans ce sublime jeu pour rendre nos personnages plus forts, débloquer de nouvelles armes et accessoires, ou encore simplement se défouler en anéantissant des ennemis. Bref, merci aux développeurs d’avoir mis au point un nouvel opus Zelda digne de ces prédécesseurs !

http://www.zelda-source.com/img/game/hshw/3ds/010.jpg

Nous suivre